.
CHINE ARCHAÏQUE/IMPÉRIALE
DISQUE BI AUX DRAGONS EN JADE
Dynastie Han (206 av. - 220 apr. J.-C.)

Pièce provenant de la collection d’un diplomate français en poste à Pékin dans les années 80.

 

Objet :
Nº 1703
Matière :
Pierre
Mesures :
A - Diamètre du disque bi : 13.5 cm B - Largeur du pendentif : 13.5 cm

Description :

Disque bi aux dragons en jade néphrite.

En chine le dragon est le symbole du ciel et la représentation du disque bi. Les bi sont des disques de jade perforés, censés représenter le ciel ou refléter les images du ciel. On peut parler d'un art du jade, tant les formes produites sont subtiles dans les cultures du Néolithique depuis l'embouchure du Yangzi (culture de Liangzhu) et jusqu'au Sud-est de la Mongolie. Cette pierre très dure est découpée suivant des formes géométriques pures et avec éventuellement des motifs semblables harmonieusement répartis, et le tout parfaitement poli. Ce travail ne pouvait se faire que par frottement, abrasion et polissage. La matière composite du jade, extrêmement dure, a été manifestement choisie en fonction de considérations symboliques qui valorisent la pureté associée à la dureté, et un grand nombre de valeurs propres à la culture chinoise. On attribua au jade dans les cultures qui suivirent la propriété de protéger le corps le temps nécessaire à la migration vers le monde des ancêtres, ou mieux, parmi les immortels.