.
Photo of frise-avec-un-bodhisattva-1810

 

GRECO BUDDHIST ART
FRISE AVEC UN BODHISATTVA
Gandhâra : Afghanistan / Pakistan (305 av. - 450 apr. J.-C.)

 

Objet :
Nº 1810
Matière :
Pierre
Mesures :
Hauteur: 27 cm

Description :

Frise en schiste gris typique des vallées de l’Afghanistan et du Pakistan présentant en bas relief un bodhisattva de face. Debout, à côté d’une colonne, il a la main levée en signe de confiance. Il est habillé comme un prince, porte des ornements pectoraux, un long pagne monastique drapé l’Utasaranga et une chevelure richement ornée et relevée en chignon. Il est nimbé par un soleil. Le dos est plat puisqu’il devait être adossé selon la coutume au mur d’un stupa ou d’un temple. Bon état de conservation, signes d ‘érosion et quelques parties manquantes. L’objet est soclé.

L’Art du Gandhâra, né sur le sol indien et au service de la religion bouddhiste, s’approprie des éléments iconographiques tirés du répertoire religieux et les combine savamment avec les techniques de sculpture importées par les soldats grecs de Macédoine puis de Bactriane qui suivirent Alexandre Le Grand. C’est à partir de cette période que les premières représentations humaines de Bouddha apparurent, conformément aux croyances grecques qui voyaient les dieux comme les hommes. Elles témoignaient ainsi d’évolutions théologiques révélant un besoin nouveau d’images de dévotion comme support spirituel. Le Bodhisattva incarne le Bouddha en devenir avant qu’il ne parvienne à l’éveil. Il est sur terre pour montrer aux autres hommes le chemin à suivre pour rejoindre le Nirvana.