Collecting Masterpieces

CHEFS D’OEUVRES EUROPÉENS

ÉLe Moyen-âge c’est, pour simplifier, dix siècles de l’histoire Européenne, qui partent de la chute de Rome au V ème siècle après J.-C. et finissent avec la chute de Constantinople en 1453. Sur un fond de culture gréco-romaine assez largement diffuse, on assiste à l’invasion de peuples barbares venus du Nord et de l’Est. Selon les régions, les Goths et les Normands laissent des traces plus ou moins durables. Les Arabes eux, bien que bloqués par Charles Martel à Poitiers sont responsables de l’isolement de l’Europe et permettent dans l’immobilisme l’apparition de notre système féodal en tant que structure à la fois politique et sociale.

Suite au succès mitigé des croisades (1095-1187) dont le but était de conquérir Jérusalem et de sauver l’empire Byzantin des turcs musulmans, l’ Europe chrétienne est invitée à redécouvrir les richesse de l’héritage hellénistique.

Elle trace les routes favorisant le commerce avec l’Orient, permettant la naissance d’une classe bourgeoise aimant de nouveau le luxe et le raffinement. Si nous avons choisi de diviser en deux cette période c’est pour mettre en valeur les spécificités des arts Roman et Gothique. L’art Roman (X-XII ème s.)

verra avec la montée en puissance de l’église la multiplication des ordres religieux et de leurs monastères. Ses liens étroits avec la noblesse permettront un art intellectuel, austère et aristocratique, qui n’a pas daigné flirter avec le symbolisme. Le Gothique (XII-XV ème s.) venant du Nord de l’Europe, est au contraire un art naturel et facilement anecdotique, développé par une bourgeoisie urbaine et relayée par des artisans de qualité réunis en corporations. C’est l’époque des grandes cathédrales, vrais chefs- d’oeuvre de l’art Européen Occidental.