.

BIJOUX ET PARURES

Il y a une fascination du monde depuis le chalcolithique pour la parure. On sait qu’hommes et femmes se paraient d’amulettes d’os, de corail ou de coquillages, se peignaient le corps, inventaient des coiffures pour sĂ©duire et marquer leur appartenance Ă  une tribu. Si l’homme connait l’or depuis le palĂ©olithique, en revanche il ne sait pas qu’en le chauffant il sera mallĂ©able. Donc il le sculpte, le frappe, le bat et l’incise. A l’époque des citĂ©s archaĂŻques de Sumer (2800-2400 av. J.-C.) il invente la dĂ©coration au repoussĂ©, insĂšre la couleur et utilise l’electrum, un mĂ©lange d’or et d’argent qu’il aime porter en bracelets et colliers. Il produit aussi des Ă©tuis phalliques d’or, et utilise le bijou afin de dĂ©finir sa classe sociale.

Toutankhamon portait des anneaux dĂ©corĂ©s de scarabĂ©es de copal et comme tous les rois d’Egypte des masques funĂ©raires en or. Ce mĂ©tal avait pour eux un pouvoir divin liĂ© Ă  son inaltĂ©rabilitĂ© et Ă  son Ă©clat jaune qui ressemblait au soleil. Entre 643 et 630 av. J.-C. en Perse, Cyrus frappe la premiĂšre monnaie d’or, et Midas, CrĂ©sus, ou Salomon poussent au dĂ©veloppement de la parure autant au quotidien que lors des rites funĂ©raires. Pendant tout le Moyen Age avec la prĂ©sence Arabe l’Occident connait une rarĂ©faction de l’or ce qui pousse Ă  l’invention d’un travail plus lĂ©ger. Ceci invite l’espagnol Hernan CortĂšs Ă  projeter la conquĂšte de l’AmĂ©rique. Longtemps les bijoux furent ornĂ©s de pierres faciles Ă  travailler parce que peu dures: l’agate, l’amĂ©tiste, le cristal

de roche, le lapis lazuli ou le grenat. Puis on y ajouta de la cĂ©ramique, du verre, des Ă©maux, des piĂšces de monnaie. Ce n’est que vers le XVII Ăšme siĂšcle que naĂźt la joaillerie telle que nous la connaissons aujourd’hui. Nous sommes gemmologues diplomĂ©s et choisissons pour vous ces bijoux de l’histoire qui sont prĂ©cieux, rares et authentiques. Nous y avons ajoutĂ© une sĂ©lection de style antiquisant surtout hellĂ©nisante et indienne signĂ©s de grands bijoutiers.

Et nous n’avons pas oubliĂ© de crĂ©er notre propre ligne de bijoux exclusifs BijarchĂ©o, composĂ©e de piĂšces archĂ©ologiques anciennes montĂ©es artisanalement Ă  partir de dessins uniques et exclusifs.