.

€ EUR 7.900,00 - £ 6728.04 - $ 9040.76 - C$ 11323.86

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
CHINE ARCHAÏQUE ET IMPÉRIALE
ADORANT EN GRES PÉRIODE MING
DYNASTIE MING (1368 - 1644 APR. J.-C.)
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 798
Matière :
Pierre
Genre :
Objet de culte, Statue
Mesures :
Hauteur: 48 cm

 

Statue en pierre grise sculptée en ronde-bosse figurant un adorant en train de prier. Son habit se compose d’une superposition de tuniques recouvertes d’un manteau attaché par une ceinture. Sa tête et ses cheveux sont enserrés dans un bonnet. Probable restauration ancienne.
La statue est représentée les mains jointes devant la poitrine, les doigts tendus dans le geste de l’añjali qui est certainement le plus simple et le plus familier des mudrâ puisqu’il est celui de l’hommage ou de l’adoration. Il est effectué avec humilité par les adorants et disciples de Bouddha, agenouillés ou debout. Ces gestes et actes de dévotion furent considérés au sein du bouddhisme comme des gestes méritoires conduisant à une disposition saine de l’esprit, prérequis à la victoire sur la colère, la passion et les conceptions erronées.Une cavité ouverte est présente sur le dos, comme c’était souvent le cas avec les icônes bouddhistes. Il était d’usage de les remplir avec des matériaux saints qui servaient à la fois à consacrer la statue et à lui donner du pouvoir. Les matériaux consacrés en Chine peuvent inclure des textes, des textiles, des pierres semi-précieuses, des graines, ainsi que des reproductions d’organes humains en tissus. L’utilisation de tels matériaux sert à symboliser la présence le charisme et les enseignements du Bouddha historique en se référant à des pratiques indiennes très anciennes.

€ 7900 - £ 6728.04 - $ 9040.76 - C$ 11323.86

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives