.

€ EUR 29.000,00 - £ 25836.97 - $ 32178.4 - C$ 42522.7

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
CHINE ARCHAÏQUE ET IMPÉRIALE
LE CAVALIER TANG CHANTEUR D’OPÉRA
DYNASTIE TANG (618 - 906 APR. J.-C.)
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1180
Matière :
Terre cuite
Genre :
Animaux, Rituel funéraire, Sculpture
Mesures :
Hauteur: 49 cm – Longueur: 37 cm – Largeur: 17 cm
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, page 42 - 43

 

Iconographie très rare, présentant un magnifique cavalier de parade campé sur un cheval en terre cuite grise à engobe blanc. Cheval caractéristique de l’époque, jambes hautes, croupe généreuse et tonique, gueule ouverte, petites oreilles dressées, yeux délicatement dessinés, queue courte en virgule. Cavalier somptueusement vêtu d’un pantalon et d’une tunique à encolure croisée, rehaussés de décors marron, vert et orange. Coiffé d’une couronne dorée et d’un faisan au plumage vert dont la queue retombe sur les épaules du cavalier. Un petit loriot est perché sur la main droite. Bon état de conservation. Petites restaurations d’usage.
Cette scène représente un moment de l’opéra chinois qui n’est jamais autre chose qu’une forme de théâtre traditionnel chanté. La musique et la danse ont une importance primordiale en Chine depuis les temps les plus anciens. Mais la première organisation d’ opéra est à attribuer à l’empereur Xuanzong (712-756), grand protecteur des arts et fondateur de la première troupe nommée poétiquement «Le Jardin des Poires». Le chanteur est coiffé d’une couronne dorée portant un faisan au plumage vert pâle dont la queue touche les épaules. Cet oiseau est traditionnellement le symbole impérial de l’autorité et il est aussi par sa danse et son chant celui de l’harmonie cosmique. Cette remarquable statue est l’occasion de faire revivre un somptueux cavalier de parade, alors que campé sur son cheval, il tient un petit loriot dans sa main gauche. Le cheval en terre cuite grise a les caractéristiques de l’époque, jambes hautes, croupe généreuse et tonique, bouche ouverte montrant les dents, petites oreilles dressées, yeux délicatement dessinés, queue courte en virgule. Le cavalier vêtu d’un pantalon et d’une tunique à encolure croisée, rehaussés de décors marron, vert et orange a toute la dignité que l’on attend d’un personnage de théâtre. Sur la gauche une très gracieuse lady de cour, coiffée de couettes, est souriante alors qu’elle présente elle aussi un petit loriot avec la main droite. Ce petit oiseau qui a pour habitude de vivre dans les jardins et les parcs des grandes villes, est souvent représenté dans la peinture chinoise comme symbole de mariage et de félicité. J’ai sélectionné chacune de ces statues pour l’originalité de leur iconographie et pour leur fraîcheur.

€ 29000 - £ 25836.97 - $ 32178.4 - C$ 42522.7

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives