Museum quality archeology - rare jewels - wonders from history

COUPE EN ALBÂTRE BACTRIANE NÉOLITHIQUE

📜 Objet certifié authentique et vendu avec un certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.

0,00

Coupe élégante taillée dans un monolithe de calcite (albâtre) appelée traditionnellement par les archéologues « calice » en forme de coupe aux parois cylindriques légèrement cintrées sur un haut pied. Cette forme est classique du répertoire de l’Age du bronze moyen dans cette région. Le matériau est de couleur plutôt jaune brun. L’albâtre est une pierre très prisée aux IIIe et au IIe millénaire. On retrouve de la vaisselle à Chypre, en Égypte, en Mésopotamie. La lèvre du col est plane et amincie. Les traces d’un large foret en bois utilisé avec un abrasif tel que du sable pour le polissage sont visibles. Traces d’érosion et petits manques dus à l’ancienneté.
La Bactriane région à cheval sur l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et l’Afghanistan actuels est riche d’innombrables ressources minérales et agricoles qui ont permis son peuplement dès le Néolithique. L’utilisation de ces vases reste aujourd’hui inconnue : vases rituels, contenants utilisés comme brule parfum, cadeau entre personnages au statut particulier, toutes les hypothèses restent possibles. C’est à Bactres-Zariaspa que le Prophète Zarathoustra aurait trouvé refuge et c’est durant l’âge du fer qu’il propagea sa doctrine réunie autour d’un livre saint, l’Avesta, traduit seulement au XVIIIe s. par le français Abraham Anquetil-Dupeyron, faisant par la-même découvrir cette très ancienne religion monothéiste inconnue des Européens.

 


CERTIFICAT

SE RENSEIGNER