.

€ EUR 27.000,00 - £ 23394.96 - $ 28147.5 - C$ 36428.4

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
INDE-HIMALAYA
DÉESSE PARVATI ET SES ENFANTS – INDE MEDIÉVALE
INDE
INDE MEDIEVALE
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1529
Matière :
Grès
Genre :
Objet de culte, Dieux, Sculpture
Mesures :
Hauteur: 59 cm
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, pages 162 - 163

 

Belle et grande sculpture en grès rose, travaillée en ronde-bosse, figurant Parvati dans une attitude déhanchée, qui n’est pas le tribanga, typique de la sculpture indienne. Elle est nue, parée de joyaux pectoraux, bracelets ceintures de perles et anneaux d’oreille, la chevelure bouclée rehaussée d’une tiare ouvragée. A sa droite se trouve Shiva reconnaissable car il est coiffé du haut chignon d’ascète. À sa gauche et dans ses bras deux enfants. Cette sculpture se distingue par la douceur souriante du visage et la sensuelle plénitude des formes épanouies, la beauté indienne étant alors synonyme d’abondance et de fécondité.

L’histoire de Shiva et Parvati est celle de héros qui appartiennent à une mythologie complexe et épique. L’ambiguïté continuelle de leurs attitudes qui sont tantôt ascétiques, tantôt extrêmement sensuelles et même sexuelles, est une de leurs caractéristiques. Ici Parvati est dépeinte comme une épouse attentive et une mère aimante. Sous cette forme, elle est nommée Ambikã, et elle est assimilée à l’une des Sapta Mãtrika, les sept mères de l’Inde. Incarnant la forme bienveillante de la Shakti, la manifestation du pouvoir divin sous forme féminine, elle prend alors les traits d’une déesse-mère. Cette sculpture en grès rose représente Parvati dans une attitude déhanchée, puisqu’elle porte un de ses deux enfants dans les bras, mais ce n’est pas la pose de la tribanga classique. Elle regarde amoureusement son mari Shiva, petit et placé debout sur sa droite. Ils vivent sur le mont Kailash où ils ont eu ensemble avec l’aide des dieux, deux fils dont Ganesh est l’aîné, tandis que Skanda est le petit dernier. Ils forment une paire constituée des opposés, ce qui est bien représenté ici avec un Shiva petit et attentif, devant une Parvati sensuelle et de grande taille. Shanka est représenté à ses pieds comme un petit garçon élégant et chaste, tandis qu’elle porte dans ses bras le gros Ganesh, un encombrant glouton inguérissable avec lequel elle a pourtant plus d’affinités. Mais les deux frères sont inséparables, et ils représentant les aspects antagonistes de leurs parents. On notera les colliers qui sont similaires pour Shiva et Skanda, et d’un autre style pour Parvati et son fils Ganesh. La déesse est presque nue, parée de joyaux pectoraux, bracelets, ceintures de perles et anneaux d’oreille, la chevelure voluptueuse bouclée et rehaussée d’une tiare ouvragée, tandis que Shiva est coiffé du haut chignon des ascètes. Cette sculpture évoque admirablement la sensuelle plénitude des formes épanouies des mères, la beauté devenant alors synonyme d’abondance et de fécondité. C’est une grande pièce de collectionneur.

€ 27000 - £ 23394.96 - $ 28147.5 - C$ 36428.4

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives