Museum quality archeology - rare jewels - wonders from history

FAUCON DE LORD BELMORE

📜 Objet certifié authentique et vendu avec un certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.

0,00

Statuette représentant un faucon en bois recouvert de gesso peint. Animal campé sur ses pattes simplement suscitées et couvert d’un linceul jaune (couleur du soleil) et rouge (couleur du feu et de la victoire). Le gesso est un enduit blanc de sulfate de calcium, permettant d’unifier une surface et de faciliter l’accroche de la peinture. La tête du faucon est dessinée à la peinture noire avec, au dos du crâne, l’utilisation d’une peinture verte (symbole de la régénération) pour le plumage. Excellent état de conservation. Quelques fragments de gesso peint manquants sur le poitrail de l’animal.
Lord Belmore était de ces aristocrates Anglais qui lancèrent la mode des voyages archéologiques en Égypte. En 1816 devant échapper à la faillite, il partit faire un grand périple en Méditerranée avec son bateau personnel. C’était un original qui meublait sa splendide propriété dans un style Regency exubérant, n’hésitant pas à graver son nom sur les monuments qu’il visitait afin de passer à la postérité ! Le Metropolitan Museum de New-York nous en montre encore les preuves ! Mais c’est aussi en partie grâce à lui que G. Benzoni reçut les fonds nécessaires aux fouilles qu’il entreprit dans la vallée des Rois. Lord Belmore séjourna entre-autre dans la région de Deir-el-Medineh, qu’on appelait «le village des artisans». Là le dieu Sokhar qui protégeait les artisans du métal était représenté par un faucon. Cet oiseau qui incarne trente dieux différents du panthéon Égyptien, est un des animaux les plus importants de cette mythologie. Son vol stationnaire, son regard de rapace perçant, la rapidité de son attaque à 350 km/h. en vol piqué en ont fait un symbole des dieux guerriers: Horus, Hemen et Montou. Le premier souverain d’Égypte représenté sous la forme d’un humain à tête de faucon signifiait que le roi était bien une des incarnations du Dieu Horus. Le mot même hérité du dieu Hor désignait déjà le pharaon sur la palette de Narmer à l’époque de la réunification de la Haute et de la Basse Égypte. Le faucon Pélerin dont le contour de l’oeil est naturellement cerné de noir a semble t-il aussi inspiré le dessin de l’Oujdat. Les héritiers de Lord Belmore cédèrent la plupart de leur collection au British Museum, participant ainsi à la fondation du Département des Antiquités Égyptiennes de ce prestigieux musée.


CERTIFICAT

SE RENSEIGNER
Vendu