Museum quality archeology - rare jewels - wonders from history

PAIRE DE TUILES AVEC CHEVAUX

📜 Object certified authentic and sold with an expert certificate. Satisfied or your money back.

0,00

Deux très belles tuiles faîtières moulées et ornées de cavaliers sur leur monture, à glaçure Sancai jaune ambre, noire et verte. Chaque statue représente un officier vêtu d’une longue robe ceinturée et portant un chapeau noir. Les chevaux sont à l’arrêt, en appui rassemblé.La beauté, la spiritualité et les techniques sophistiquées de l’art asiatique, mais aussi la force de l’art africain passionnèrent la famille Rockefeller. Ils découvrirent la Chine lors d’un grand voyage avec le patriarche J.D. Rockefeller 1er (1839-1937), pour la Rockefeller Foundation qui investissait dans l’aide médicale. Après une décennie passée à travailler aux côtés de son père, Rockefeller Junior et son épouse Abigail décidèrent de se consacrer à l’art et à la philanthropie. Celle-ci aménagera dès 1908 la propriété familiale de Pocantico Hills près de New York avec un goût exquis pour l’art chinois. Pendant le premier quart du XXè siècle, ils rassemblèrent une vaste collection de sculptures, d’impressions et de céramiques. Un de leurs trésors est l’ensemble de céramiques chinoises formé par trois générations d’esthètes : J.D. Rockefeller et son fils appréciant particulièrement les dynasties Ming et Qing, alors que le petit-fils, Nelson Aldrich (1908-1978) se tourna plutôt vers les objets Han et Tang. Nelson et ses frères, John Davison, Laurance, Winthrop et David, établirent dans les années 1940 leur propre fondation, « The Rockefeller Brothers Fund, Philanthropy for an Interdependent World ». C’est J.D. Rockefeller 3rd qui fonda en 1956 l’Asia Society, dédiée à la fois à la promotion des échanges sociaux et culturels entre l’Asie et les États-Unis et à la conservation de leur collection. La passion pour l’Asie de cette grande famille les amena à penser la philanthropie à l’échelle mondiale tout en créant une des plus belles collections d’art asiatique et africain, dont une partie est aujourd’hui visible au Metropolitan Museum of Art de New-York, ainsi qu’au Boston Museum of Fine Arts

 

En savoir plus:

video.google.com


CERTIFICAT

SE RENSEIGNER

Vendu