.

€ EUR 65.000,00 - £ 55667.95 - $ 71480.5 - C$ 94822

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
CHINE ARCHAÏQUE ET IMPÉRIALE
RARE VASE ARCHAÏQUE CHINOIS EN BRONZE ARGENTÉ
DYNASTIES XIA/SHANG/ZHOU (2100 - 256 AV. J.-C.)
PERIODE SHANG -(1600-1040 BC) MI ANYANG
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1524
Matière :
Bronze, Argent
Genre :
Vases, urnes et contenants
Mesures :
Hauteur: 16 cm – Diam: 19 cm
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, page 188 - 189

 

Rare vase en bronze argenté de grande qualité et présentant une patine verte due à la présence de cuprite. Pièce assemblée avec la méthode des sections. Vase posé sur un haut piédouche incisé, le corps plat figurant deux registres avec des motifs de Leiwen très finement ouvragés. Sur l’épaule une autre frise toujours avec les motifs de Leiwen. Les registres sont divisés en trois éléments se répétant autour d’un Taotié central et divisés par u motif d’ailettes dentées. Très large ouverture du col.

Ce vase rituel argenté qui servait à présenter le riz et le millet lors du dernier banquet est une pièce rare d’extrêmement belle qualité. C’est la précision du motif en relief qui est tout à fait remarquable, confirmant son origine aristocratique. On y voit des motifs de mamelons assortis d’un motif de tonnerre, composé de spirales rectangulaires de type Leiwen très soigné. Trois «dragons» grimaçants, des taotiés symétriques sont placés à équidistance de chaque registre. le piédouche lui aussi décoré est bien finie. On sait maintenant que la première méthode de moulage du bronze ne venait pas du Moyen-Orient ou d’Europe, qui utilisa pendant plus de 3500 ans le recuit, le travail à froid et le martèlement, mais bien plutôt de Mongolie. Pendant près de 1500 ans les Chinois firent des bronzes qui utilisaient la technique des sections inversées, une méthode qui n’eut jamais son équivalent dans l’Antiquité, puisque les moules en céramique étaient gravés de dessins sophistiqués qu’on assemblait ensuite autour d’une âme en terre cuite. Le bronze en fusion était alors versé dans les espaces laissés vacants. Une fois refroidi et durci, on le séparait de son âme en argile, qui devait être cassée. Les bronzes fabriqués avec cette méthode sont les plus beaux et les plus rares car comme on ne pouvait pas réutiliser la matrice, le motif en relief restait toujours très net. Ce n’est qu’à partir du Vè siècle avant notre ère que les Chinois commencèrent à utiliser la méthode de la cire perdue, quoique les plus beaux bronzes aient continués à se faire avec l’ancienne méthode jusqu’aux Han.

€ 65000 - £ 55667.95 - $ 71480.5 - C$ 94822

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives