.

€ EUR 4.000,00 - £ 3433.4 - $ 4773.2 - C$ 5990

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
PROCHE ET MOYEN-ORIENT
SCEAU CYLINDRE REPÉSENTANT GILGAMESH
MÉSOPOTAMIE / ANATOLIE / ARABIE
Ayant appartenu à une collection allemande au début des années 80
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1734
Mesures :
Hauteur: 2.8 cm – Diam: 1.6 cm
Provenance :
Expertise du Prof. d'assyriologie W.G. Lambert

 

Sceau cylindre en pierre verte perforé au centre sur toute la hauteur et gravé sur la circonférence de deux scènes figuratives représentant Gilgamesh se battant contre un lion et Enkidu contre Humbaba ainsi qu’une inscription cunéiforme. Le héros Gilgamesh est représenté de profil une jambe en avant et le visage de face. Il porte la barbe caractéristique et la tunique courte des héros. Il se bat contre un lion dont il saisit la patte et le frappe avec une massue. Le lion est dressé sur ses pattes arrière, la gueule se détournant du héros et la langue sortie. Enkidu se reconnait à ses cornes et à ses pattes animales témoignant de son origine sauvage. Il est vêtu à l’image de son ami Gilgamesh et positionné à l’identique. Il se bat contre un être monstrueux qui pourrait être Humbaba, le Gardien de la Forêt, à tête de dragon et corps de félin. La gueule du monstre se détourne également du héros. Entre Gilgamesh et Enkidu une double ligne d’inscription en cunéiforme.Enkidi était un être sauvage, créé à partir d’argile et vivant avec les bêtes. Son corps est ainsi velu et porte souvent des cornes animales. Il va progressivement se civiliser et devenir le meilleur ami de Gilgamesh aux côtés duquel il aura le rôle du sage et du conseiller. Humbaba, le terrible Gardien de la Forêt de cèdres sera tué par les deux amis. Plus tard dans l’épopée, la mort d’Enkidu sera un drame pour Gilgamesh dont il ne pourra se remettre. Il se met alors en quête de l’inaccessible immortalité. Gilgamesh doit se résilier à mourir car telle est le destin de l’être humain.
Le sceau est un objet de grande importance dans les sociétés liées à la Mésopotamie. Il peut avoir plusieurs utilisations : soit comme signature apposée sur les documents administratifs, soit comme une carte d’identité pour les simples individus, soit comme offrande rituelle. Porté en talisman, il devenait un pendentif fixé sur un lacet grâce à son trou central ou comme élément de tiare. Vers la moitié du IIème millénaire, l’usage du sceau dynastique se répand à tel point que rendre ou se servir du sceau de son prédécesseur équivaut pour un roi à absorber les « vertus » de celui-ci.

€ 4000 - £ 3433.4 - $ 4773.2 - C$ 5990

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives