.

€ EUR 29.000,00 - £ 24897.95 - $ 30560.2 - C$ 41064

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
INDE-HIMALAYA
STÈLE INDIENNE JAIN DE SHANTINATHA
INDE
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1508
Matière :
Pierre
Genre :
Objet de culte, Dieux, Sculpture
Mesures :
Largeur: 42 cm - Hauteur: 46 cm
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, page 182 - 183

 

Stèle sculptée en haut relief en grès beige- rosé. Le personnage central est un Maître éveillé ou Tirthankara, de la tradition Jaïn, figuré assis dans la position de la méditation, dhyanamudra. Il est entouré de neuf autres Jina soit debout soit assis en position de Lotus, deux d’entre eux portant le trône. Deux paires de têtes d’éléphants, ainsi qu’une paire de têtes de lions, sont positionnés sur les côtés et une paire d’antilopes est sculptée à la base du trône, étant le symbole de Shantinatha. Chacun des 24 Tirthankara qui signifie « constructeur du gué qui mène à la délivrance, » est symbolisé par un nom, un signe, une couleur et un animal. Belle pièce à l’érosion ancienne, montrant des traces de peinture rose. Probable restauration au cou.

Le jaïnisme qui tire son nom du titre de Jina, «le vainqueur» en sanskrit, est l’une des plus anciennes religions de l’Inde, puisque son origine remonte à trois mille ans. Il atteint son développement majeur au VIè siècle avant J.-C. grâce au prophète Mahâvita, le «Grand Héros», qui est aussi le dernier des 24 Tirthankaras qui sont les annonciateurs de salut. Né prince, Mahâvira aura un destin proche de celui de Bouddha, ayant une grande importance dans la construction de l’identité indienne, comparable à celle d’un Socrate pour l’Europe ou d’un Confucius pour l’Asie. La doctrine de cette religion fondée sur le respect absolu de la vie, l’ascèse et la non violence, doit conduire au Nirvana, pays des âmes libérées. Elle prône la pratique de la méditation et le jeûne, le véganisme ainsi que le yoga, et invite ses disciples à s’exposer nus. C’est du point de vue philosophique un matérialisme éthique qui n’a que peu d’adeptes à cause de son austérité et de ses contraintes. Cette grande et rare stèle sculptée en haut-relief nous montre au centre le Maître Éveillé, chargé d’enseigner la religion, le 16è Tirthankara, reconnaissable à l’iconographie qui l’entoure. En effet par tradition chaque Tirthankara «constructeur du gué qui mène à la délivrance » est symbolisé par un nom, un signe, une couleur et un animal. Ainsi c’est la paire d’antilopes sculptée à la base du trône qui nous permet d’identifier le sujet central. C’est donc Shântinâtha qui est assis dans la position dite dhyanamudra, c’est aussi l’un des cinq Jina parmi les plus vénérés. Il est ici entouré de quatre petits Jina debout, et de deux autres placés dans les coins supérieurs, assis en méditation en position de lotus avec l’auréole. Deux assistants vêtus d’un pagne debout au milieu de 4 colonnes symétriques portent le trône. Deux paires de têtes d’éléphants, ainsi qu’une paire de têtes de lions sont positionnées sur les côtés. Cette stèle en étant d’une parfaite symétrie donne le sens d’un monde extrêmement bien organisé, où tout s’emboîte harmonieusement. Il y a un agréable contraste visuel entre le personnage central en sereine méditation, et le fond très vivant foisonnant de personnages et d’animaux.

€ 29000 - £ 24897.95 - $ 30560.2 - C$ 41064

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives