.

€ EUR 850,00 - £ 728.99 - $ 1010.74 - C$ 1264.55

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
CHINE ARCHAÏQUE ET IMPÉRIALE
MUSICIEN MING AU TAMBOURIN
DYNASTIE MING (1368 - 1644 APR. J.-C.)
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1619
Matière :
Cuivre, Terre cuite glaçurée ou vernie
Genre :
Rituel funéraire, Sculpture
Mesures :
Hauteur: 22.9 cm

 

Statuette en terre cuite argileuse et fine, moulée, présentant un musicien se tenant debout, les pieds fixés sur une terrasse. Ce musicien porte un manteau drapé montant jusqu’à l’encolure. La statue est recouverte en partie d’une glaçure verte, contenant du cuivre. Certains pans plissés de son habit laissent apparaître un coloris marron. Il est coiffé d’un chapeau avec des restes de polychromie blanche et ocre. Il joue d’une cymbale dont le pourtour est aussi en terre cuite recouverte d’une glaçure verte. Les mains ont des petites ouvertures qui étaient destinées aux baguettes de bois qui n’ont pas résisté au temps.
Ces statuettes appelées Mingki destinées aux rites funéraires permettaient au défunt d’être accompagné dans l’au-delà par des représentations connues de sa vie terrestre. L’instrument de musique à percussion appelé Bo ou cymbales, est composé de deux disques de cuivre légèrement coniques au centre. Enroulant à la main la lanière ou le ruban de soie attaché à chacun des deux disques, le joueur les frappe pour produire des sons qui n’ont pas de hauteur définie. Les grandes cymbales donnent un son fort et éclatant, et les petites un son étincelant. Sous la dynastie Ming les ensembles instrumentaux pour les processions comportaient des instruments à vent et des percussions sonores.

€ 850 - £ 728.99 - $ 1010.74 - C$ 1264.55

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives