.

€ EUR 22.000,00 - £ 19009.76 - $ 24470.6 - C$ 32027.6

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
ANCIENNE ÉGYPTE
STATUETTE DU DIEU JUVÉNILE HARPOCRATE
DYNASTIE PTOLÉMAÏQUE (305 - 30 AV. J.-C.)
Collection privée anglaise avant la Seconde Guerre Mondiale.
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1166
Matière :
Bronze
Genre :
Rituel funéraire, Dieux, Sculpture
Mesures :
Hauteur: 21.5 cm - Largeur: 5 cm - Épais: 8 cm
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, page 254 - 255

 

Statuette en bronze, d’Harpocrate trônant, les pieds posés sur une plinthe inscrite, bras droit se levant pour placer l’index sur les lèvres et appeler au silence. Porte la couronne Rouge avec la double plume d’Amon et mèche de l’enfance sur le côté droit. Traduction de l’inscription « Que Harpocrate fils d’Amon donne vie au Prophète Nespakhered engendré sur la Maîtresse de la Maison». Très belle patine de fouille, la main droite est manquante et la double plume d’Amon est cassée.
Cette statuette en bronze à la belle patine verte, est celle d’Harpocrate, un enfant nu, trônant, les pieds posés sur une plinthe inscrite, le bras droit se levant pour placer l’index sur les lèvres et appeler au silence. Il porte la couronne Rouge avec la double plume d’Amon et la mèche de l’enfance bien reconnaissable sur le côté droit. La traduction de l’inscription gravée sur le socle signifie «Que Harpocrate fils d’Amon donne vie au Prophète Nespakhered engendré sur la Maîtresse de la Maison». Cette forme juvénile du dieu Horus, fils posthume qu’Isis a eu avec son frère Osiris, a été particulièrement adorée à l’époque gréco-romaine, car il est alors assimilé au soleil renaissant et donc à Apollon. Lorsque les Grecs conquirent l’Égypte sous Alexandre le Grand, ils transformèrent l’ancien dieu Horus en Harpocrate. En portant un doigt à sa bouche, le dieu commandait symboliquement aux initiés de garder le silence sur les mystères. Une légende venue d’Égypte, adaptée à Athènes puis à Rome, raconte encore qu’Éros tendit tel un don d’Aphrodite une rose à l’enfant Harpocrate. La déesse souhaitait ainsi s’assurer son silence concernant ses intrigues et ses amours auxquelles l’enfant assistait parfois dans l’ombre des chambres et derrière les tentures des salles de banquet. La rose, attribut du dieu-enfant, devint un symbole de discrétion, selon le sens de l’expression sub rosa. Les Romains ornaient volontiers leurs bagues-sceaux de la figure du dieu, un doigt sur les lèvres, signalant ainsi qu’ il fallait garder le secr et des le ttres.

€ 22000 - £ 19009.76 - $ 24470.6 - C$ 32027.6

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives