.

€ EUR 27.000,00 - £ 24416.1 - $ 31600.8 - C$ 42276.6

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
ARTS PREMIERS
SUPERBE MASQUE SOWEI DE SIERRA LEONE
AFRIQUE
EX COLLECTION JOSEPH MUELLER
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1030
Matière :
Bois
Genre :
Objet de culte
Mesures :
Hauteur: 45.5 cm – Largeur: 24.5 cm
Provenance :
PEULE MANDE DE SIERRA LEONE
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, page 88 - 89

 

Masque en bois noir représentant un visage féminin, la coiffure très élaborée composée de six tresses formant des ailettes lobées et terminées par un motif saillant en forme d’animal. Le visage est concentré dans un espace plutôt petit dans le premier tiers du masque. Trous percés sur le bas du col pour pouvoir l’attacher. La patine est obtenue par le frottement avec des feuilles de ficus et la teinte noire par une concoction de feuilles. Avant de l’utiliser, il est d’usage de le graisser avec de l’huile de palme pour le rendre plus brillant. Excellent état de conservation et bonne patine bien brillante. Traces d’insectes xylophages.

Dommages minimes et griffures dus à son utilisation.
Ce masque Sowei n’est pas commun car le Sandé est la seule société féminine d’initiation de l’Afrique de l’Ouest qui porte des masques fabriqués exclusivement par des hommes lors des danses rituelles et des funérailles. Cette association s’occupe de l’éducation morale des très jeunes filles qu’elle garde dans des camps afin de les soumettre à des rites bien précis. Appartenant à la tradition du peuple Mandé de Sierra Leone, ce masque représente un visage de jeune femme idéalisé, la coiffure très élaborée en étant un de ses éléments symboliques. Composée de six tresses formant des ailettes lobées, elle se termine par un motif saillant en forme d’animal sur le haut du crâne. La partie supérieure du masque est sculptée d’un motif de feuilles tandis que la moitié inférieure est décorée de bourrelets parallèles qui représentent les vagues du fleuve. Ce masque incarne l’esprit féminin des eaux après que, suivant le rite Sandé, la jeune femme ait été immergée dans un étang. Le visage plutôt petit, a selon l’habitude locale les yeux en amande, symbole d’humilité, et le bois lisse et brillant rappelle la peau sombre et grasse, la plus belle qui soit pour ces ethnies. Le cou large et marqué d’embonpoint est aussi une des références esthétiques des belles femmes Mandé. Les signes de scarification composés de quatre traits verticaux sur les pommettes montrent de façon réaliste les habitudes de parure locale. La belle patine sombre de ce masque a été obtenue par frottement avec des feuilles de ficus concoctées, tandis que sa brillance est due à l’utilisation d’huile de palme. Les trous alignés à la base permettaient d’attacher de longs écheveaux de raphia qui servaient de «robe». J’ai sélectionné ce masque pour son allure, pour la qualité de ses proportions et de sa finition. Des signes que Joseph Mueller qui avait l’oeil d’un grand collectionneur avait su aussi reconnaître lorsqu’il le découvrit lors d’un de ses voyages en Afrique.

€ 27000 - £ 24416.1 - $ 31600.8 - C$ 42276.6

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives