.

€ EUR 2.700,00 - £ 2393.36 - $ 2958.12 - C$ 4216.59

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
GANDHÂRA : ART GRÉCO-BOUDHIQUE (305 AV. - 450 APR. J.-C.)
TÊTE DE BOUDDHA AURÉOLÉ
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1493
Matière :
Schiste
Genre :
Idoles et saints, Sculpture
Mesures :
Largeur: 8 cm - Épais.: 5 cm - Hauteur: 7.5 cm - Monté sur un socle fait spécialement et non compris dans la mesure

 

Sculpture en haut relief en schiste gris foncé typique des vallées de l’actuel Pakistan et Afghanistan. Iconographie typique de la région : le visage replet, les yeux en amande, le nez aquilin. Coiffure avec un chignon symbole de sagesse sur le haut du crâne appelé unisha krobylos, les cheveux en mèches bien ordonnées. Sur l’arrière présence d’une auréole et urna entre les sourcils. L’auréole est un héritage de la tradition indienne du nord et elle est reliée au culte solaire emphatisant par là la valeur cosmique de Bouddha. Les oreilles sont menaçantes ou endommagées. Signes d’érosion dûs à l’ancienneté mais apparement pas de restauration visible. Beaux restes de patine de fouille.
L’Art du Gandhâra, né sur le sol indien et au service de la religion bouddhiste, s’approprie des éléments iconographiques tirés du répertoire religieux et les combine savamment avec les techniques de sculpture importées par les soldats grecs de Macédoine puis de Bactriane qui suivirent Alexandre Le Grand. C’est à cette période que les premières images humaines de Bouddha apparurent, conformément aux croyances grecques qui voyaient les dieux comme les hommes, et témoignant d’évolutions théologiques révélant un besoin nouveau d’images de dévotion comme support spirituel.

€ 2700 - £ 2393.36 - $ 2958.12 - C$ 4216.59

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives