.

€ EUR 15.000,00 - £ 12961.2 - $ 15793.5 - C$ 21580.5

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives
ASIE SAUF LA CHINE
TYMPAN CIRCULAIRE DE LOKESVARA AVEC KÂLA
KHMER / SIAM / BIRMANIE / VIETNAM
CAMBODGE POST KHMER (XIVè/XVè siècle)
Objet certifié authentique et vendu avec certificat d'expert. Satisfait ou remboursé.
Objet :
Nº 1523
Matière :
Grès
Genre :
Frise- Bas relief, Idoles et saints, Sculpture
Mesures :
Diam: 39 cm – Largeur: 11 cm
Bibliographie :
Publié dans « Collecting Masterpieces - Part One » de Beryl Cavallini, page 16 - 17

 

Rare tympan biface de forme circulaire en grès gris foncé et à forte patine, sculpté en ronde bosse. Le personnage principal est Lokesvara montré tenant ses attributs, la fleur de lotus et le rosaire, qui sont ici manquants. Vêtu d’un sampot souple, le torse nu, richement paré de colliers, de bracelets aux chevilles et de lourdes boucles d’oreilles. Une des jambes repliées s’appuyant sur la tête de Kâla (signifiant à la fois « le temps » et la couleur noire en sanscrit). Ce dernier suivant l’iconographie traditionnelle a le visage large d’un lion, la mâchoire impressionnante, avec de grandes dents proéminentes, et des narines dilatées. Le fond plat du tympan est décoré de nuages au centre et de vagues symboliques en relief sur le pourtour liées au démon Kâla qui crache des feuillages et a un corps de crocodile. Sur le revers un stupa dans sa forme pyramidale typique, entouré de rayons en relief et d’un Bouddha assis dans la position de l’absence de crainte. La pièce présente des signes d’érosion mais pas de restauration visible. Très bon état de conservation.

Les tympans de cette provenance et de cette qualité, de surcroît de forme circulaire, sont rares, quoi qu’il y en ait de similaires au temple khmer de Banteay Srei. Décoré sur ses deux faces, celui-ci devait être positionné au dessus de la porte d’un temple: il y avait clairement nécessité que chacun des côtés soit porteur d’un message à l’intention des fidèles. D’un côté c’est Lokesvara qui est représenté avec ses attributs que sont la fleur de lotus et le rosaire, pourtant ici manquants. Il est vêtu à la mode khmère d’une culotte souple, le sampot, et se présente le torse nu, richement paré à l’indienne de colliers, de bracelets aux chevilles et de lourdes boucles d’oreilles. Il est assis sur une de ses jambes repliée selon la pose traditionnelle, qu’on retrouve souvent dans l’art bouddhiste khmer ou on le voit comme ici, s’appuyant sur la tête de Kâla. Ce dernier qui signifie en sanskrit à la fois «le temps» et «la couleur noire» et il a selon l’usage un visage hyper expressif, large comme celui d’un lion, dont la mâchoire impressionnante a de grandes dents proéminentes et des narines exagérément dilatées. Le fond plat du tympan est décoré de nuages en relief près du centre, et de vagues symboliques placées sur le pourtour, qui sont liés au démon. A partir du XIIè siècle, durant la période post-khmer on révérera Lokesvara comme étant le principal sujet du bouddhisme Mahayana, dit du Grand Véhicule. Lorsqu’il est comme ici présenté avec deux bras on l’associe au démon indien de l’éclipse : c’est Rahû qui est censé repousser les esprits maléfiques loin des temples sacrés. L’autre face du tympan a été sculptée d’un stupa de forme pyramidale entouré de rayons en relief sur tout le pourtour avec en son centre un Bouddha assis dans la position de l’absence de crainte.

€ 15000 - £ 12961.2 - $ 15793.5 - C$ 21580.5

Les achats doivent être réglés en Euros. Les autres devises sont indicatives